Lettre du collectif au président de Lyon 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lettre du collectif au président de Lyon 2

Message  Lucie le Jeu 14 Fév - 9:46

Collectif FLE du Rhône
Monsieur Claude Journès

Contact : flerhone@gmail.com
Président de l’Université Lyon 2

18 quai Claude Bernard

69007 Lyon

Lyon, le jeudi 14 février 2008

Monsieur le Président,
Le collectif FLE du Rhône est formé d’un ensemble de formateurs FLE en activité, d’étudiants en FLE et de formateurs FLE en recherche d’emploi dans le Rhône qui se sentent mis en danger par le dispositif CLEF actuellement à l’essai dans notre département.
Nous nous adressons à vous car nous nous demandons actuellement quelle est la valeur du diplôme que nous avons acquis au sein de votre université. En effet, l’Etat demande aux centres de formation de français d’exiger une maîtrise FLE au minimum pour employer un formateur mais s’adresse à des volontaires non-diplômés pour assurer des cours de FLE et d’alphabétisation à des immigrés. Nous trouvons cette situation incohérente et avons peur des conséquences tant pour notre avenir professionnel que pour la réussite des apprenants concernés.
Nous nous interrogeons également sur la position de l’université Lyon 2 concernant ce dispositif. Certains professeurs dépendants de la faculté de Lettres, Sciences du Langage et Arts nous ont informés qu’ils avaient signé et déposé une motion condamnant les démarches des organisateurs du dispositif CLEF. Cependant celle-ci n’a pas eu de retour et cette démarche de la part des enseignants spécialistes de la formation en FLE nous conforte dans notre position.
La plupart des formateurs professionnels a dû faire des sacrifices pour réussir ses études en espérant trouver un emploi à la clé mais ces efforts sont en passe de devenir inutiles si la situation actuelle perdure. Nous avons peur que les diplômes que vous délivrez aient peu de valeur aux yeux du préfet. Pensez-vous qu’un volontaire bénévole formé 38h puisse effectuer un métier avec autant de qualité qu’un diplômé ayant validé un minimum de 4 années d’études à Lyon 2 ? Nous pensons que non et ne comprenons pas pourquoi le préfet n’a pas contacté les organismes de formation agréés pour ce type d’action. Cela aurait permis à plusieurs formateurs diplômés de pratiquer le métier qu’ils aiment et pour lequel ils sont formés.
Monsieur le président, par cette lettre nous cherchons à obtenir un entretien avec vous afin de discuter de ce dispositif CLEF. Peut-être pourrions-nous trouver un moyen pour que le diplôme FLE que vous délivrez et que nous obtenons ne perde pas sa valeur au niveau national ?
Nous vous remercions de votre attention et restons à votre disposition pour cet entretien.
Nous vous prions d’agréer, monsieur le président, nos salutations distinguées.



Collectif FLE du Rhône

_________________
Lucie Jandot

Lucie
Admin

Messages : 62
Date d'inscription : 10/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://flerhone.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum