Article sur le site de l'ACSE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Article sur le site de l'ACSE

Message  Lucie le Mar 11 Mar - 11:18

Voici un article paru sur le site de l'ACSE à propos de l'apprentissage de la langue française : ICI

ou là :

APPRENTISSAGE DE LA LANGUE






<table border="0" cellpadding="3" cellspacing="0" width="100%"><tr><td>
L’apprentissage de
la langue constitue la première priorité, compte tenu de son rôle
structurant dans les parcours d’intégration des immigrés.
L’apprentissage de la langue par les migrants est prévu par l’article L
900-6 du code du travail, au titre de la formation professionnelle tout
au long de la vie, impliquant le concours de l’ensemble des
collectivités publiques, des associations, des organisations
professionnelles et des entreprises, chacune d’entre elles pour leur
part.

L’intervention de l’agence est articulée autour de trois axes.

1 Maintenir une offre linguistique de qualité sur les territoires

Comme le Fasild l’a fait
depuis 2004, l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité
des chances met en place, en 2007, par la voie de marchés publics , une
offre linguistique en direction des immigrés légalement installés en
France et appelés à y résider de manière durable.

Deux prestations principales sont mises en œuvre : le bilan de prescription et d’évaluation linguistique et la formation linguistique proprement dite.

NB : depuis le 1er janvier 2007, les prestations linguistiques liées au
contrat d’accueil et d’intégration sont mises en œuvre par l’Anaem (Agence nationale de l’accueil des étrangers et des migrations.)


2 Encourager les entreprises à former leurs salariés

L’article L 900-6 du code
du travail a amené une demande nouvelle de la part des entreprises,
qui, aujourd’hui, intègrent peu à peu la formation linguistique dans
leur plan de formation.

L’établissement accompagne cette démarche de plusieurs manières :

>> en soutenant le développement d’une ingénierie de formation linguistique
dédiée aux entreprises, notamment à travers des études;

>> en sensibilisant les organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA), les branches professionnelles et les syndicats;

>> en mettant cette nouvelle ingénierie au service d’actions
expérimentales, comme le Projet Clef (Communiquer lire écrire en
français, 2005/2007), le projet Carrefour (action expérimentale en
2007), l’action d’Adecco (action en faveur des populations immigrées,
salariées du travail temporaire, dans le domaine de la formation
linguistique et de la VAE), l’action de la CFDT Ile-de-France en
Seine-Saint-Denis.


3.Conforter les
ateliers de savoirs socio-linguistiques, particulièrement en direction
des femmes, pour favoriser l’autonomie sociale et professionnelle

Ils constituent une mesure prioritaire du comité interministériel à l’intégration du 24 avril 2006.

Soutenus par la voie de
subvention, ils nécessitent d’être clairement définis et nettement
distingués de l’offre linguistique de l’établissement mise en place
sous forme de marchés publics.

Les ateliers de savoirs
socio-linguistiques sont des actions de proximité favorisant la
connaissance et l’appropriation des services et dispositifs publics et
des règles et modes de fonctionnement de la société française, tout en
offrant une première sensibilisation à la langue française orale.

Pour être soutenus, ils doivent répondre aux critères suivants :

>> Les projets proposés sont portés par des associations de proximité,
favorisant le maintien ou la restauration du lien social dans le
quartier d’habitation.

>> Ils permettent une connaissance et une appropriation des droits, des
obligations et des règles de la vie quotidienne en France.

>> Ils favorisent l’autonomie, l’émancipation, particulièrement des femmes.

>> Ils apportent un soutien au projet personnel, qu’il s’agisse d’un
projet d’autonomie sociale, d’un projet professionnel ou d’un projet
d’engagement citoyen.

>> Ils offrent aux participants un parcours personnalisé, pouvant
déboucher sur l’entrée dans un dispositif d’apprentissage de la langue,
l’accès à la formation professionnelle, la recherche d’emploi et
l’accès aux dispositifs spécifiques de l’ANPE.

La sensibilisation à la langue au sein des ateliers se déroule sur une durée inférieure à 6 heures par semaine.</td></tr></table>

_________________
Lucie Jandot

Lucie
Admin

Messages : 62
Date d'inscription : 10/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://flerhone.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum